Lytta Basset

150708_Conference_Lytta_Basset-1

Philosophe et théologienne protestante franco-suisse, Lytta Basset a été pasteure pendant 17 ans à Genève avant de devenir professeure de théologie pratique, depuis 1998, aux Universités de Lausanne puis de Neuchâtel.

Elle poursuit également une activité d’accompagnante spirituelle, de conférencière et d’écrivain : notamment Le pardon originel (Genève, Labor et Fides, 2014, 4e éd.); Guérir du malheur et Le pouvoir de pardonner (1999); « Moi je ne juge personne » (2003); La joie imprenable (2004); Le désir de tourner la page (2011) – tous en poche aujourd’hui chez Albin Michel; Culpabilité, paralysie du cœur (Genève, Labor et Fides, 2003); Sainte colère (Paris, Bayard, 2003, poche 2006) et Aube (Paris, Bayard/Labor et Fides, 2004); Ce lien qui ne meurt jamais (Paris, Le Livre de Poche, 2010); Aimer sans dévorer (Paris, Albin Michel, 2010); Oser la bienveillance (Paris, Albin Michel, 2014).